Souscrire un 3 eme pilier quand on est frontalier

3ème pilier pour frontaliers

Une nouvelle loi sera appliquée prochainement concernant la souscription au 3e pilier. Cette révision de loi effraye les travailleurs étrangers concernant leurs droits. Cependant, malgré cela, il est toujours possible pour un frontalier de bénéficier des avantages d’un 3e pilier. Pourtant, il ne faut pas attendre le dernier moment pour se souscrire puisqu’il ne reste plus que deux compagnies d’assurance qui proposent cette offre actuellement. Dans ce cas, comment faire pour réussir sa souscription dans les temps?

Qu’est-ce qu’un frontalier?

Un frontalier est une personne qui effectue des activités professionnelles dans un État donné, mais sans pour autant y résider. D’un point de vue social, un salarié est considéré comme frontalier lorsqu’il travaille dans un pays membre de l’Union européenne. Concernant le droit du travail, un frontalier peut bénéficier de tous les avantages sociaux et fiscaux avec le droit aux divers soins de santé. De plus, il est aussi possible d’obtenir des avantages du 3ème pilier pour frontaliers. Mais il est conseillé de se renseigner au plus tôt pour cela. Pour plus de détails concernant ce sujet, le site suivant donne les informations nécessaires 3ème pilier pour frontaliers.

Qu’est-ce que le 3e pilier pour frontalier?

Le 3ème pilier pour frontaliers est un moyen de se protéger et de protéger ses proches lorsqu’une personne n’est plus en mesure de travailler. Ce dernier est une sorte d’assurance qui représente bien plus qu’une simple épargne. Dans le cas où une personne ne pourrait plus travailler, c’est à l’assurance de prendre en main toutes les charges. De ce fait, le frontalier obtient une prestation versée par l’assurance. En cas de décès, les bénéficiaires touchent un montant déjà fixé auparavant. Et enfin, lors de la retraite, le frontalier dispose d’un capital garanti avec d’éventuelles primes.

Conseil pour souscrire un 3e pilier pour un frontalier

S’inscrire au 3ème pilier pour frontaliers attire de plus en plus de personnes. Il existe donc quelques conseils à suivre afin de ne commettre aucune erreur lors de la souscription. Souscrire auprès d’une banque est beaucoup plus simple et deux fois plus avantageux. Non seulement les règles de versements sont flexibles, mais en plus le frontalier peut arrêter de faire le versement à tout moment.

Souscrire auprès d’une assurance pourtant est un moyen de rester en sécurité et d’être protégé surtout en cas de décès. Il est également recommandé d’ouvrir plusieurs comptes 3e pilier afin d’alléger ses taxes fiscales durant ses jours de retraite. Pour réduire le taux d’impôts à payer, il est conseillé de verser beaucoup plus d’argent chaque mois. Pour profiter de plus d’avantages choisir l’offre 3e pilier b est très rentable à cause des réductions fiscales.

Investissements SCPI : profiter d’une sélection en ligne
Comment calculer le rendement d’une SCPI ?