Qu’est-ce que le CRH ?

CRH

La dernière réforme des retraites vous oblige à payer plus longtemps sans augmenter le montant de la retraite de base, et elle peut même être réduite. Il devient crucial de prévoir ce moment en fournissant des ressources supplémentaires. Depuis la loi du 21 août 2003, comme tout fonctionnaire, vous devez adhérer à la Retraite Additionnelle de la Fonction Publique ou RAFP. Le plan est mis en œuvre depuis janvier 2005 tout en étant basé sur les primes et indemnités des agents. Le montant du RAFP est encore très faible, ce qui le rend plus attractif pour le personnel hospitalier avec des primes élevées.

Qu’est-ce que la CRH ?

Le complémentaire retraite des hospitaliers est une convention d’assurance retraite facultative signé par le comité de gestion des œuvres sociales des institutions hospitaliers publics ou C.G.O.S. L’accord CRH permet aux personnes hospitalières et à leurs compagnons de verser des retraites complémentaires à l’âge de la retraite. En 2019, la loi PACTE a instauré un nouveau plan d’épargne retraite (PER). Il coexiste avec l’ancien plan d’épargne retraite. L’allocation de retraite hospitalière a été convertie en PER.

Le CRH permet le versement de cotisations pour constituer une rente complémentaire sous la forme d’une rente viagère, d’un capital ou d’une combinaison des deux. Cependant, les cotisations retraite CRH dépendent du taux choisi par l’adhérent. Il peut choisir le montant qu’il veut payer et à quelle fréquence. Sur www.crh.cgos.info, vous pouvez trouver plus d’informations sur le sujet.

Qui peut profiter de la retraite hospitalière ?

Depuis près de 60 ans, le complémentaire retraite des hospitaliers créée par la C.G.O.S., accompagne les agents préparant sereinement leur avenir. Ce type d’accompagnement est indispensable pour les titulaires et prestataires de services publics des hôpitaux, la retraite signifie une baisse de revenu de l’ordre de 25 à 30 %, et la RAFP ne suffit pas à compenser. Le complémentaire retraite des hospitaliers est fidèle à ses valeurs de société et de solidarité, et à travers le PER, permet au plus grand nombre de cumuler des revenus complémentaires après la vie active. Cette solution offre un maximum de flexibilité et de liberté, y compris sur les modalités d’apport et de récupération de l’épargne retraite comme le capital, rente, ou une combinaison de ces possibilités.

La retraite CRH est dédiée aux responsables hospitaliers, c’est-à-dire le personnel hospitalier public, agents et praticiens, qu’ils soient contractuels ou permanents, époux, concubins et partenaire PACS du personnel hospitalier ou du médecin. Même si les membres quittent la fonction publique, quelle que soit leur situation, des retraites complémentaires de la fonction publique hospitalière sont ouvertes en cas de mutation ou démission.

Quels sont les avantages de la CRH ?

La CRH est une solution de retraite, et la C.G.O.S est son association adhérente. Grâce à l’initiative de C.G.O.S, la CRH s’inscrit dans les valeurs sociales de cette dernière : sécurité et solidarité. Elle permet aux affiliés à la C.G.O.S de bénéficier de véritables avantages sociaux, comme les cotisations versées en cas d’accident de la vie ou de maladie. De plus, les contributions versées à la CRH peuvent être déduites du revenu imposable de l’adhérent dans la limite maximale habituelle des contrats d’assurance retraite complémentaire. À l’entrée et à la sortie du dispositif, la fiscalité des plans d’épargne retraite dépend de la nature du versement initial versé par le bénéficiaire du plan ou l’employeur de ce dernier.

Outre cela, la protection des proches du personnel hospitalier est une autre application des valeurs de solidarité du complémentaire retraite des hospitaliers. Les conjoints des membres peuvent bénéficier des mêmes avantages, même s’ils ne travaillent pas dans la fonction publique hospitalière. Une bonne raison de travailler ensemble pour préparer sereinement l’âge de la retraite. Sans oublier les garanties décès, les rentes garanties ou les options de récupération en cas de décès d’un affilié.

Les services retraite de la CRH

La CRH est un produit d’épargne-retraite ponctuel. Le contrat d’assurance-vie a pour objet de constituer une rente complémentaire au profit de l’adhérent, s’il est encore vivant à la fin de la convention. Lorsque l’âge légal de la retraite est atteint ou que la pension de retraite est liquidée, les affiliés peuvent bénéficier d’allocations de retraite sous la forme d’un capital, d’une rente viagère allouée trimestriellement, ou de l’association des deux. Ce genre de pension complémentaire hospitalière donne la possibilité de favoriser le taux de cotisation. Les membres peuvent également bénéficier de protections optionnelles en cas de décès, telles que des options de restauration ou des pensions d’orphelin. Dans le cadre de sa mission d’action sociale, l’association CGOS peut apporter aux agents bénéficiaires une assistance rémunérée dans des circonstances particulières pour faire face à des circonstances personnelles délicates.

Le complémentaire retraite des hospitaliers est donc un régime de retraite supplémentaire basé sur des points qui est ouvert au personnel hospitalier et à leurs conjoints, et est liquidé sous la forme d’une rente viagère à l’âge de la retraite. Sur Internet, vous pouvez découvrir plus de renseignements sur le sujet.

Le FATCA et le n° GIIN
Investir en compte titre est-ce une bonne idée ?