Règle d’or n°3 : penser à long terme et maîtriser ses émotions

En bourse, face aux résultats qui peuvent nous dépasser des fois, il faut avoir un mental solide. Pour investir à long terme, la maîtrise de ses émotions est donc de rigueur. C’est quoi les émotions, comment les gérer et comment investir à long terme en fonction de nos émotions ? On va essayer de répondre à ses questions pour pouvoir anticiper ses sauts d’humeur.

Les émotions c’est quoi ?

Comme le dit Goethe, chacun a ses émotions qu’il mérite. Les émotions sont donc propres à l’homme et  est a un caractère individuel. L’émotion décrit l’état affectif intense qui peut générer de plaisir ou de douleur. Les émotions peuvent être négatives et positives et sont causées par différentes conditions circonstancielles. Elles se manifestent physiquement par différentes manières comme la transpiration, la pâleur, le rougissement, l’accélération du rythme cardiaque. Et comme exemples d’émotion, on peut citer la joie et la tristesse, la peur et l’extase, le dégoût et la rage et beaucoup bien d’autre.

Investir à long terme

Il est parfois difficile de penser au lendemain quand le poids du quotidien nous est un peu lourd à porter. Épargner pour sa retraite, investir dans une assurance vie, faire des placements dans la bourse pour pouvoir financer des projets plus tard sont des types de projets à long terme. En bourse, pour investir à long terme, il faut avant tout se connaître soi même pour l’anticipation de ses émotions. Il peut y avoir à tout moment un reversement de situations en fonction de ses placements, mais cela ne doit pas un être un frein pour l’investissement car ceux qui risquent gagnent toujours soit en leçon soit en émotion.

Comment maîtriser ses émotions ?

Tout d’abord, le premier conseil est d’apprendre à accepter ses émotions. Tenter de les refouler n’est pas une bonne idée. Il est aussi vain d’essayer de les contrôler. En tant qu’énergie, l’émotion a besoin d’être canalisé. Une technique de canalisation de ses émotions est la concentration orientée sur soi-même. Pour se libérer des émotions fortes, il faut trouver la source du problème, tout en pratiquant les techniques de relaxations adéquates  comme la respiration, l’autosuggestion, la méditation. Concernant les investissements en bourse, ceci peut générer des états émotionnels différents par rapport à chaque cas, mais l’important est de l’affronter suivant une intelligence émotionnelle. Il faut donc avoir les compétences émotionnelles pour pouvoir identifier la source du problème, pour le comprendre pour ensuite le réguler et l’utiliser. Il faut surtout laisser vivre nos émotions face à un échec causé par l’investissement par exemple, comprendre et clarifier notre ressenti pour aller de l’avant.

Règle d’or n°4 : n’investissez que dans ce que vous connaissez
Règle d’or n°2 : déterminer son profil d’investisseur