Règle d’or n°2 : déterminer son profil d’investisseur

Le tempérament d’une personne est le miroir de son attitude face à une situation. Il peut définir son profil investisseur. Comment déterminer donc son profil investisseur ? Pour pouvoir répondre à cela, on va avoir un aperçu sur les critères basiques qui régissent la personnalité d’un individu, après cela déduire son profil investisseur et enfin définir les investissements qu’on peut faire par rapport à son type de profil.

Critères basiques qui régissent la personnalité d’un individu

Le tempérament d’un individu est fonction de sa nature, son humeur, sa sensibilité, son dynamisme et sa volonté. Mais en général, la personnalité est définie en tenant compte de sa résistance face au stress, son degré de patience, et son dynamisme. En effet, la pression due au stress peut faire prendre des décisions qui peuvent être irréversibles. Et la patience est un atout lorsqu’il s’agit de fructifier ses biens qui peut demander du temps. Sans parler de son dynamisme, qui peut faire rapporter énormément en matière d’investissement.

Son profil investisseur

Si vous résistez mal par rapport au stress, est très prudent de nature. Le conseil primordial est d’éviter les spéculations tourbillonnantes. Dans ce cas, vous faites partie des investisseurs vigilants. Par contre, si vous avez le goût du risque, vous pouvez opter pour des placements en bourse qui allient risque et potentialité. Dans ce cas, votre profil investisseur est hasardeux. Enfin, si vous ne tenez pas en place mais vous diversifiez votre épargne, pour un meilleur gain, vous avez le profil d’un investisseur actif. Vous êtes conscient de la pression quotidienne pour économiser de l’argent, mais vous cherchez tous les moyens pour porter des récoltes à vos épargnes.

Les investissements à faire selon son type profil

Pour les investisseurs vigilants, le conseil ultime est de ne pas investir dans des terrains que vous ne connaissez pas. Il est prudent pour vous de ne pas investir dans la bourse avec des titres cycliques, volatiles et sensibles tantôt à la baisse tantôt à la hausse de la fluctuation économique. Vous serez face à des risques que vous n’êtes pas prêts à courir. Il faut vous orienter sur les épargnes de précaution. Quant aux investisseurs hasardeux, la prise de risque est un mal nécessaire pour le placement en bourse. En effet, le fait d’acheter des actions à des bas prix pour pouvoir les revendre à un prix beaucoup plus meilleur suscite un brin de danger que seul un vrai trader peut avoir. Les secteurs tendances peuvent vous donner des rendements proportionnels à vos investissements. Concernant les investisseurs actifs, nombreux sont les appuis financiers dans lesquels vous pouvez apporter votre investissement. Le but est de diversifier au maximum et d’avoir un maîtrise minimum de son domaine d’investissement.

Règle d’or n°4 : n’investissez que dans ce que vous connaissez
Règle d’or n°3 : penser à long terme et maîtriser ses émotions