Loi Pinel et investissement locatif : comment en profiter ?

La loi Pinel est un dispositif d’optimisation fiscale grâce à un investissement dans un bien immobilier  neuf ou ancien. Investir en loi Pinel offre donc une réduction d’impôts. Mais comment profiter l’alliance entre investissement locatif et la loi Pinel ? Pour le comprendre, il convient de se focaliser sur le fonctionnement de la loi Pinel, puis voir les critères pour y investir et enfin tirer les avantages.

Loi Pinel :comment ça fonctionne ?

Appliqué depuis le 01 septembre 2014, la loi Pinel est un système de fiscalité pour relancer l’investissement dans un bien immobilier auprès des particuliers. En effet, l’État incite les particuliers à investir dans le secteur immobilier pour l’accroissement des biens à louer sur le marché immobilier. Ainsi, le dispositif Pinel permet l’acquisition d’un immobilier neuf la plupart du temps  répondant à certaines conditions pour profiter  à la fois d’une réduction d’impôt et d’une constitution de patrimoine immobilier. Ainsi, les investisseurs ont le choix entre la durée de 6 ,9 ou 12 ans pour la mise en location de son bien,et profiter respectivement de 12,18 ou 21% de défiscalisation.

Loi Pinel: les critères d’investissement

Investir en Loi Pinel doit se porter soit sur l’acquisition d’un bien immobilier neuf respectant un certain seuil de performance dans l’énergie soit sur l’achat d’un bien immobilier ancien dont les travaux de rénovation ne dépasse pas les 25% de la totalité de son prix. Ces logements doivent être situés dans la zone géographique éligible dans la Loi Pinel. Après, les propriétaires doivent trouver des locataires répondant aux ressources établies dans la loi pour pouvoir bénéficier de la défiscalisation et respecter le plafonds des loyers. Pour la réhabilitation d’un bien, les travaux doivent répondre aux normes conformes décrite à partir d’un document fiscal pour être qualifié d’un bien Pinel.

Loi Pinel: les privilèges qu’elle offre

Pour les investissements en loi Pinel, l’État offre une défiscalisation jusqu’à 21% de la somme investie. En effet, la réduction de l’impôt est fonction des paliers de location du bâtiment. De plus, le propriétaire peut le faire louer à son ascendance et son descendance à la seule condition que celle-ci ne se trouve pas dans le même foyer fiscal que lui. Lors de la première déclaration de revenus issue du logement à faire louer , le contribuable doit faire une « déclaration Pinel ». Les investisseurs sont conseillés de faire appel aux prêts immobilier lors de leur engagements pour profiter d’un taux d’intérêt déduit des loyers perçus. Pour les logements en outremer, la loi Pinel permet une réduction allant de 23,29 ou 32% sur des engagements de locations respectivement de 6,9 ou de 12 ans. Une réduction d’impôt avec la loi Pinel est bien offerte

 

Comment bénéficier d’un crédit d’impôts ?
Qu’est ce que le déficit foncier pour défiscaliser ?