Les bonnes raisons de choisir l’épargne salariale

épargne salariale

Certaines TPE et PME proposent l’épargne salariale à leurs employés. Il s’agit d’un dispositif d’épargne collectif pouvant être alimenté par les deux parties. Sa mise en place représente un grand nombre d’avantages aussi bien pour le salarié que l’employeur. Le point.

Comment fonctionne l’épargne salariale ?

L’épargne salariale est financée en partie par l’employeur.  Il y verse à chaque salarié une prime qui représente une partie de ses bénéfices et dont le montant est préalablement déterminé. Puis, une fois chaque année, l’entreprise remet à l’employeur un avis de participation, d’option ou d’intéressement.  

Ce document lui permet de connaître les sommes qui leur reviennent. Il peut par la suite s’en servir librement en les percevant directement. Le salarié dispose de 15 jours pour demander de recevoir son argent. Dans ce cas, les sommes retirées sont imposables. Il peut aussi les investir dans un PERCO ou un PEE, ou encore retirer une partie et investir l’autre. Ainsi, chaque année, si vous ne demandez pas un versement immédiat de vos primes, celles-ci seront automatiquement placées sur le plan d’épargne que vous avez préalablement choisi.

Les sommes constituées peuvent être utilisées pour financer un projet ou encore conservées pour avoir un complément de revenus au moment de la retraite. Pour accéder aux avantages de cet outil d’épargne entreprise, cliquez ici.   

Quels sont les outils d’investissements qui s’offrent aux salariés ?

 Si vous souhaitez investir les sommes que vous avez gagnées, vous pouvez opter pour un PEE ou plan d’épargne entreprise. Il sera donc alimenté par votre prime de participation et/ou d’intéressement. Votre employeur peut également y effectuer un versement supplémentaire appelé abondement. Mais, vous pouvez aussi faire un transfert provenant d’un autre dispositif d’épargne et des versements volontaires (par chèque, carte bancaire, etc.). Vous pouvez alimenter votre PEE à tout moment. Sachez toutefois que les sommes que vous y avez investies restent bloquées pendant une durée de 5 ans sauf pour une raison exceptionnelle.

Le PERCO ou Plan d’épargne retraite collectif est la seconde option qui s’offre à vous. Il peut être alimenté de la même façon que le PEE.  Sa principale différence avec ce dernier réside dans sa durée. En effet, les sommes versées restent bloquées jusqu’à votre départ à la retraite.

Enfin,  votre fonds peut aussi être investi dans des supports de placements en obligations, actions ou produits monétaires. Vous êtes libre de décider de l’allocation. Il s’agit en revanche d’investissement plus risqué. Dans le cas où vous n’ayez donné aucune consigne, les fonds seront alloués conformément aux accords de l’entreprise. Ils sont versés généralement sur des supports prudents et sécurisés comme le PEE.

Quels sont les avantages de l’épargne salariale pour l’entreprise ?

Certaines entreprises proposent à leurs salariés un contrat leur permettant de bénéficier d’un abondement. Si vous alimentez votre compte, votre employeur pourra y verser une somme complémentaire pouvant atteindre jusqu’à 300 % du versement initial effectué. Si vous demandez ainsi un versement immédiat de vos primes, vous vous privez d’un éventuel abondement.

Vous bénéficiez aussi d’une exonération fiscale sur les primes épargnées ainsi que l’abondement reçu. Différentes mesures aussi ont été prises en faveur des entreprises. Ainsi, depuis janvier 2019, le forfait social est supprimé pour l’intéressement, la participation et l’abondement versés, pour une entreprise comptant moins de 50 salariés. Les entreprises qui ont plus de 250 salariés ne paient pas non plus de forfait pour l’intéressement.

Mettre en place cet outil d‘épargne entreprise permet à cette dernière d’accompagner ses salariés dans leur projet de retraite et d’épargne. C’est un atout qu’elle peut mettre en avant lors des recrutements pour gagner en attractivité. C’est par ailleurs un outil souple pouvant être modulé en fonction de ses activités et de sa situation.

Comment calculer le rendement d’une SCPI ?
Comment investir dans une SCPI de rendement